Acquisitions remarquables 2020

Aller au contenu de la page

Acquisitions remarquables 2020

La Bibliothèque municipale de Nantes s'enrichit chaque année de quelques documents précieux, soit par dons soit par acquisitions onéreuses effectuées chez des libraires d'ouvrages anciens, ou lors de ventes aux enchères publiques. Nous vous présentons ici une sélection de quelques unes des acquisitions réalisées en 2020.

 

 

Livre d'heures à l'usage de Nantes
(ms 3718)

 

Une récente vente aux enchères a permis l’Livre_heures_1-2.jpgacquisition d’un livre d’heures manuscrit et enluminé de la fin du 15e siècle. Il s’agit d’un livre de dévotion, destiné à rendre accessible aux fidèles certains éléments du bréviaire des prêtres en réunissant des prières pour chaque jour de l'année et chaque moment de la journée – d’où le nom de "livre d’heures". Très en vogue dans toute la chrétienté à la fin du Moyen Âge, ce type d'ouvrages est plus ou moins richement orné selon le rang et la richesse de son commanditaire, et présente des particularités en fonction de la liturgie (ou usage) de la région où il a été réalisé.
Dans l'exemplaire récemment acquis est mentionné en rouge dans le calendrier, à la date du 24 octobre, "Martini ab[batis] verton[ensis]" c'est-à-dire saint Martin de Vertou, ce qui le rattache à un usage nantais. Il est orné d'initiales peintes en or brun, rouge ou bleu et de 2 miniatures entourées de bordures à rinceaux et décor floral, représentant dans un décor gothique : le roi David assis sur son trône et jouant de la harpe pour introduire la séquence des psaumes, et l'annonce faite à Marie pour introduire les heures de la Vierge. Une superbe reliure à l’aumônière néogothique réalisée au 20e siècle renforce l'intérêt bibliophilique de l'ouvrage.
Il vient enrichir la collection de manuscrits médiévaux remontant au 12e siècle, dont plusieurs livres d’heures provenant de la famille ducale et autres familles aristocratiques, déjà conservée par la Bibliothèque municipale.

À découvrir à cette occasion, parmi les manuscrits numérisés de la Bibliothèque municipale :
► 7 autres livres d'heures
► un bréviaire nantais du 15e siècle
 une bible latine du 13e siècle

Li Po
(616126R)

L’ouvrage réunit des616126R_003-resize150x149.jpg poèmes de Li Po (ou Li Bai), poète chinois du 8e siècle, les calligraphies de Huaying Zhou et les lithographies de Catherine Godet, artiste de la région nantaise.
La typographie et l’impression ont été réalisées grâce à l’équipe du Musée de l’Imprimerie à Nantes. L’artiste a construit la typographie avec des caractères en plomb pour le français et des clichés polymère pour le chinois. Son amie Huanying Zhou a peint les calligraphies.
L’exemplaire est numéroté 4/20 sur papier velin BFK rives 250g, accompagné de deux gaufrages, de dix calligraphies et de dix lithographies originales.

« Li Po2-resize150x200.jpgLes dix poèmes sélectionnés dans le présent ouvrage… se déploient au fil des cinq éléments renommés à l’aune de la philosophie extrême-orientale : la terre, la lumière, l’eau, le vent et la méditation (en lieu et place de la quintessence ou éther).
Chaque chapitre s’ouvre sur une calligraphie de Huaying Zhou, respiration légère et délicate qui rythme l’ensemble. L’énergie et le mouvement des lithographies de Catherine Godet – essentiellement noires si ce n’est un rehaut de rose sur les fleurs chahutées par le vent – traduisent la joie que l’artiste a eu à se plonger dans l’œuvre d’un poète tout à la fois rêveur et terrien, en osmose avec la nature.
»


Extrait de Arts & métiers du livre, n° 341, novembre-décembre 2020

 

 

Carne dei fiori de Philippe Cognée et Djamel Meskache
Éditions Tarabuste, 2020
(81453R)

 

L’e81453R_21e_001-resize300x365.jpgxemplaire acquis par la bibliothèque est signé et numéroté 19/30 sous coffret ; il comporte sept peintures traitées en alugraphie sur grand papier pur coton accompagnées d'une aquarelle originale de l'artiste, signée.

Philippe Cognée, qui est né et vit dans la région nantaise, est un peintre graveur, dessinateur de renommée internationale. Depuis 2002, il est représenté par la Galerie Daniel Templon à Paris et Bruxelles.
Djamel Meskache est éditeur, commissaire d’exposition, auteur et enseignant. Il œuvre depuis plus de trente ans avec les éditions Tarabuste, à un « partage du sensible ». Tarabuste édite des livres d’art, de poésie, des textes contemporains et pour enfants ainsi que des estampes. Ces publications se distinguent par la qualité du travail d’édition.
Au travers de l’ouvrage Carne dei fiori ou la Fierté des fleurs, « Philippe Cognée, célèbre pour ses toiles floutées à la cire, opère une mue radicale. Après les supermarchés, les autoroutes, les tours ou les abattoirs, il s’empare du thème de la fleur, qu’il métamorphose en monumentales vanités.
Ses cœurs de tournesols, pivoines ou amaryllis, séchés ou fanés, sont agrandis à l’extrême et si déformés par la cire, qu’elles en sont à peine reconnaissables. La technique d’encaustique se complexifie. Posée au pinceau ou jetée en dripping, lissée au fer ou artificiellement ondulée, la cire propose un entre-deux de matière qui fait écho à l’entre deux de ces fleurs, entre vie et trépas 
».
Galerie Templon
Le texte de Djamel Meskache en introduction présente la démarche de l’artiste sous forme de conversation tout en réalisant un bel hommage à son œuvre.

 

 

Proverbes et Dictons d'Émile Genest et Benjamin Rabier
Les Grands Magasins du Louvre, 1911
(BB/G10150)

 

BB_G10150_001.jpgCe livre pour enfants a été édité par les Grands Magasins du Louvre, fermés depuis 1974. C'est un livre rare, dont le cartonnage a été conçu par l'éditeur. Le dos est toilé, et les doubles pages alternent entre bichromie et quadrichromie. Chaque page est consacrée à un proverbe ou dicton dont certains sont anciens mais d'autres toujours d'usage dans la langue française. Nous observons donc les évolutions de la langue à travers cet album divertissant.

Les commentaires présents dans le texte sont d'Émile Genest, auteur des Contes et légendes mythologiques. Ces observations au ton humoristique sont accompagnées des illustrations de Benjamin Rabier dans lesquelles on trouve les prémices de la ligne claire, associée à la bande-dessinée. On reconnaît les fameux animaux aux expressions humaines, à la manière de Gédéon, qui ont rendu célèbre l'illustrateur.

Découvrir

 

 

Les cadeaux de St. Nicolas de Marie de Grandmaison
H. C. Wolf Editeur, 1890
(BB/B17645)

 

Livre rare de l'auteurBB_B17645_001.jpge prolifique Marie-Félicie Dufour, qui publia majoritairement sous son pseudonyme Marie de Grandmaison, Les cadeaux de St. Nicolas est un ouvrage éducatif alliant histoire et planches d'images (chromolithographie). C'est l'essor des nouvelles techniques d'impression au XIXe siècle, avec notamment l'apport de la couleur, qui permit entre autres le développement des imagiers .
St. Nicolas est passé et a offert à cinq enfants très sages une belle collection d'images. Après avoir beaucoup joué avec, les enfants, en manque d'idée, demandent à leur maman quoi faire. Elle organise alors avec eux un album, en classant les images par thèmes. Une fois que les enfants ont nommé les objets, la maman y inscrit le nom, ce qui  donne ces très belles planches illustrées.
L’histoire courte de cet album, entre livre d'histoire et imagier à part entière, est prétexte à la mise en scène des images, tout en dépeignant la société de l'époque.



Découvrir

 

 

 

Devinette : Je suis petit et arrondi, qui suis-je ? / Un bout de papier chatouilleux d'Élodie Maïno
Auto édition, 2020
(BB/E10278/3 - BB/E10278/5)

 

Voici deux exemBB_E10278_03_001-resize200x154.jpgples de livres d'artiste réalisés par la plasticienne Élodie Maïno.
Coup de cœur de l'Italie au Concours international Typhlo & Tactus 2017 du livre tact-illustré pour Devinette, et lauréate du même concours en 2019 pour Un bout de papier BB_E10278_05_001-resize200x120.jpgchatouilleux , Élodie Maïno a créé ces ouvrages, limités chacun à 20 exemplaires. Ils sont dotés d’illustrations multisensorielles simples, entièrement accessibles au toucher, intégrant l'écriture braille.
Nous déroulons Devinette avec curiosité, en suivant les indices qui permettront de répondre à la question, tandis que Un bout de papier chatouilleux réinvente le pêle-mêle, permettant de formuler au hasard quelques 32 768 petits poèmes sur le principe du cadavre exquis !


Élodie Maïno : « J’essaye de mettre de l’ordre dans mes idées.  Mes installations tendent à relever ce défi : répertorier, classer et mettre en évidence le cheminement de mes pensées. C’est comme un jeu, un nuancier, une liste de mots, de noms, d’images,  qui présenteraient une possibilité infinie de combinaisons, de grammaire ou de composition.
Depuis quelques années, je m’intéresse à la matérialité du livre. J’interroge son aspect plastique. Comment le rendre accessible à des personnes déficientes visuelles et plus largement comment proposer une autre expérience du récit ? »

En savoir +