Acquisitions remarquables 2019

Aller au contenu de la page

Acquisitions remarquables 2019

La Bibliothèque municipale de Nantes s'enrichit chaque année de quelques documents précieux, soit par dons soit par acquisitions onéreuses effectuées chez des libraires d'ouvrages anciens, ou lors de ventes aux enchères publiques. Ci-dessous une sélection de quelques unes de ces acquisitions.

Vie littéraire et artistique nantaise

 

Fahrenheit 451.
Ray Bradbury

Nantes : Éditions Super Terrain, 2019
616041R

Fahrenheit_451_photo.png

Association à but non lucratif fondée en 2014, Super Terrain est un collectif d’artistes - designers graphiques travaillant à Nantes et à Marseille.
Animé par le désir de raconter des histoires et d’expérimenter l’objet éditorial, le collectif développe, depuis 2017, une activité d’éditeur à travers les Éditions Super Terrain.
L'association réédite ainsi à sa façon le roman d’anticipation de Ray Bradbury, publié pour la première fois en 1953 aux États-Unis chez l'éditeur Ballantine Books et paru en France en 1955 aux Éditions Denoël.
Le titre Fahrenheit 451 fait référence au point d'auto-inflammation en degrés fahrenheit du papier.
Dans cette dystopie, les pompiers détruisent par le feu tous les livres, jugés comme obstacles à la paix et au bonheur.
Ce livre d’artiste  par son aspect est complètement noir, comme calciné, déjà victime de l’assaut des pompiers. Or, à la chaleur d’une flamme ou de la main, l’encre noire disparaît et dévoile le texte de l'auteur. Éloignez le feu et il retrouve son aspect carbonisé, simple et dépossédé de son pouvoir subversif.
Avec cette édition, l'association Super Terrain réactualise les questionnements et les inquiétudes portés par Bradbury sur notre société actuelle.

 

Le déshonneur des poètes
Benjamin Péret 
Préface manuscrite
Ms 3697

Ms3697 011.jpg

Benjamin Péret, poète surréaliste, est né à Rezé en 1899. Il fût un proche d’André Breton dès son arrivée à Paris dans les années 1920 et participa activement au mouvement surréaliste.
Connu pour son écriture poétique radicale, il écrivit aussi de nombreux textes politiques.
Dans ce pamphlet, publié et écrit en 1945 au Mexique où il est en exil, Benjamin Péret s’attaque au principe de la publication du recueil de poésies, L’honneur des poètes. Cet ouvrage collectif proposait des textes de Paul Eluard et Louis Aragon entre autres, faisant écho à la résistance contre l’occupant en France.
Benjamin Péret y critique la poésie « utilitaire » et prône la liberté de création, à l’instar des préceptes surréalistes. Il y défend la valeur littéraire de la poésie.

L’exemplaire acquis est un exemplaire de tête accompagné du manuscrit de la préface écrite par Péret et vraisemblablement envoyé à son éditeur français.  

 

Séjour de Jacques Vaché en convalescence à l’hôpital militaire de Nantes
Ms 3707

Ms3707 Montage 004.jpg

En 1916, le jeune nantais Jacques Vaché est admis à l’hôpital militaire de Nantes, atteint par un éclat d’obus lors d’une attaque sur le front de l’est, où il est soldat.
Il y rencontre André Breton, alors mobilisé en tant que soignant.
André Breton est fasciné par ce jeune dandy avec qui il échange lectures et points de vue sur la société. Après guerre, une correspondance s’installe entre les deux hommes et d’autres futurs surréalistes, témoignant de l’esprit iconoclaste de Vaché.
Jacques Vaché meurt prématurément en 1919. André Breton publie, la même année leur correspondance et proclame dans la préface de l’ouvrage« Jacques Vaché est surréaliste en moi », le considérant ainsi comme précurseur du mouvement.

L’ensemble de documents acquis témoigne de cette période de convalescence.
Il comprend une photographie de Jacques Vaché blessé, deux photographies de sa marraine de guerre, Jeanne Derrien ainsi que son carnet de bal.
Cet ensemble complète les originaux des lettres de Jacques Vaché à Jeanne Derrien conservées par la Bibliothèque municipale.  

 

Laboureur photo 2.jpgÀ l'ombre des jeunes filles en fleurs.
Marcel Proust

Tome premier illustré de 25 gravures par Jean-Emile Laboureur
Tome second illustré de 25 gravures par Jacques Boullaire
Gallimard/NRF, 1946
405689R

 

À l'ombre des jeunes filles en fleurs (Prix Goncourt 1919) est le deuxième tome de À la recherche du temps perdu. Dans cet ouvrage, en vacances à Balbec, le narrateur, adolescent, ressent ses premiers émois amoureux et artistiques. Il y rencontre Albertine.
Jean-Emile Laboureur, (1877-1943), peintre-graveur nantais avait entrepris l'illustration de ce texte dès l'année 1935 et  avait achevé les 25 planches du premier tome lorsque la mort est venue arrêter le célèbre artiste au cours de son travail.
On doit à Jacques Boullaire (1893-1976), dessinateur, graveur et peintre français d'avoir continué pour le second tome les illustrations dans le style et la facture typographique du premier volume.

Exemplaire numéroté 290/440 sur vélin pur chiffon de Lana. Les eaux fortes ou pointes sèches ont été tirées à la sanguine à l'exception des deux frontispices tirés en couleur.

 

 

 

 

Littérature jeunesse

 

Vtechera I segodnia [Hier et aujourd'hui]. Lebedev et Marchak
Leningrad : Giz, 1928
BB/B17214

Lebedev.jpg

Cet album russe pour enfants publié en URSS en 1928, écrit par Samuel Marchak et illustré par Vladimir Lebedev, s’inscrit dans le mouvement du constructivisme. Les artistes, à cette époque-là, se placent au service de la révolution culturelle, et les thèmes présentés sont discutés par une commission pédagogique, et testés auprès des enfants. Les livres sont bon marché, sans perdre de leur qualité artistique.
Cette histoire illustre les progrès industriels, chaque planche mettant en valeur le modernisme. L’électricité a remplacé la lampe à pétrole, la machine à écrire se substitue au porte-plume et la baignoire et l’eau courante soulage la porteuse d’eau. Les très belles lithographies de Lebedev s’allient parfaitement au texte poétique de Marchak. La géométrie des formes traduit le mouvement et accentue le dynamisme, répondant ainsi au message souhaité. Marchak, par ses mots, rythme le propos et apporte la gaité et l’enthousiasme du moment.
Vladimir Lebedev (1891-1967), figure importante de l’avant-garde russe et de la littérature pour la jeunesse dans l’Union soviétique, est directeur des premières éditions d’état avec le poète Samuel Marchak (1887-1964), qui en est le directeur éditorial. Tous les deux créent plus d’une cinquantaine de livres et abordent le livre pour enfants en s’inspirant du langage graphique des affiches et de l’art populaire russe.
En 2005, les éditions MeMo ont édité Quand la poésie jonglait avec l'image qui rassemble quatre livres constructivistes russes écrits par le poète Samuel Marchak, et illustrés par Vladimir Lebedev dont Hier et Aujourd’hui.

 

La maison des aïeules ; Mademoiselle Anna très humble poupée
Pierre Loti - Illustrations d'André Hellé
Henri Floury éditeur, 1927
BB/C20815

loti_1.jpg

Premier tirage des illustrations d’André Hellé : soixante-dix-sept aquarelles, imprimées chez Coulouma et coloriées au pochoir par Saudé.
Ce roman, composé de deux histoires, évoque l’enfance de Pierre Loti sur l’île d’Oléron. André Hellé, amoureux également de cette île, illustre avec brio les souvenirs de l’auteur. Les aquarelles décrivent les ambiances ensoleillées ou pluvieuses de cet endroit où Hellé possédait une demeure, qui lui permis d’ailleurs de peindre de nombreux tableaux. Il décora même les bâtiments d’une colonie de vacances de Boyarville.
Cet artiste aux multiples talents, dont celui de créateur de jouets, s’inspira des moulins de l’île pour en créer en bois.
Les deux histoires de Pierre Loti sont empreintes de nostalgie et très agréables à lire, elles s’adressent autant aux enfants qu’aux adultes. En partant de Rochefort, Pierre Loti embarque son fils pour une visite sur l’île. Là, il lui fait découvrir avec émotion les lieux qu’il préfère et il lui confie ses souvenirs.
Pierre Loti est enterré à Saint Pierre d’Oléron.

Coquille
Gaby Bazin
Auto-édition, 2019
BB/E10267

GIF2.gif

 

Coquille.jpg

Coquille regroupe 24 formes en volume qui représente des morceaux de lettres de l’alphabet. Gaby Bazin a décomposé les lettres et propose aux enfants d’en reconstituer ou d’en inventer d’autres.
Ces formes droites et arrondies offrent plein de possibilités et invitent également à dessiner, à créer son propre alphabet. Les formes lisses sont agréables au toucher et les nuances de couleurs du rouge au rose, du bleu foncé au bleu clair et du jaune à l’orange sont un plaisir pour les yeux. Un sac de tissu bleu et blanc renferme toutes les lettres et un petit manuel accompagne ce jeu.
Un très beau travail d’artiste original et raffiné.
La Bibliothèque municipale de Nantes a accueilli Gaby Bazin en résidence six semaines entre décembre 2019 et février 2020. Pour en savoir plus sur Gaby Bazin et son travail, retrouvez-la dans l'interview et sur son site.

 

 

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres