questions aux auteures

Aller au contenu de la page

Questions aux auteures

Notre première question concerne le terme de « matrimoine ». Il signifie littéralement « héritage des mères » et désigne l'ensemble de l'héritage culturel des femmes artistes et intellectuelles transmis aux générations futures… Vous sentez-vous concernée par cette notion et ce mouvement ?

> Réponse de Christelle Dabos

> Réponse de Marie Pavlenko

> Réponse de Claudine Desmarteau

 

De l'idée de matrimoine, d'héritage culturel découle deux questions importantes.
L'une interroge la postérité, la voici : "Postérité", ça vous dit quoi ?
L'autre revient sur votre parcours d'écriture et vos influences, vos références : quels sont les auteur(e)s qui vous ont marquée ?

> Réponse de Christelle Dabos

> Réponse de Marie Pavlenko

> Réponse de Claudine Desmarteau

 

Les troisièmes questions viennent de notre curiosité de lectrices quant aux commencements : d'où vient l'envie d'écrire ? Y a-t-il un élément déclencheur ? Quel est l'élément déclencheur de votre premier roman ?

> Réponse de Christelle Dabos

> Réponse de Marie Pavlenko

> Réponse de Claudine Desmarteau

 

Nous entendons souvent que l'écriture est un espace de liberté. L'est-il aussi pour vous ? Mais de quel espace et de quelle liberté s'agit-il ?

> Réponse de Christelle Dabos

> Réponse de Marie Pavlenko

> Réponse de Claudine Desmarteau

 

Aussi, nous demandons-nous s'il existe des sujets impossibles pour vous ?
Et si la forme de censure qui s'exerce alors est liée à votre public ou bien à votre sensibilité ?

> Réponse de Christelle Dabos

> Réponse de Marie Pavlenko

> Réponse de Claudine Desmarteau

 

A travers nos questions, nous vous demandons de parler de vous, mais les personnages de vos romans, de vos séries ? Parlent-ils de vous aussi ? Vous ressemblent-ils ? Jusqu'à quel point ? Et comment faites-vous pour vous en débarrasser ?

> Réponse de Christelle Dabos

> Réponse de Marie Pavlenko

> Réponse de Claudine Desmarteau

 

Matrimoine, héritage culturel, les bibliothécaires que nous sommes s'interrogent encore. Deux dernières questions s'imposent. Elles concernent la transmission.

Que souhaitez-vous transmettre à vos lecteurs ?

Que diriez-vous à un(e) jeune qui a envie d'écrire ?

> Réponse de Christelle Dabos

> Réponse de Marie Pavlenko

> Réponse de Claudine Desmarteau

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres