Premières contributions

Aller au contenu de la page

Cadavres exquis_entete.jpg

Vos premières contributions

Lancé en mars 2020, le site cadavresexquismetropolitains.fr a atteint un total de 3757 participants à travers le monde en un an, et la réalisation de 750 cadavres exquis.

 

Carto_Cadex.jpg


En mars 2021, Nantes comptabilise près d'un millier de participants, et nous en retrouvons également 63 à Rezé, 80 à Bouguenais, et environ 300 à Carquefou.
La métropole Aix-Marseille-Provence, qui a déjà participé à ce projet en 2017, est aussi très active avec près de 700 participants.

À l'étranger, on constate de nombreuses participations à travers l'Europe, plusieurs foyers aux États-Unis, ainsi que des participations de plus en plus nombreuses sur chacun des continents.
Les pays joueurs : Algérie, Allemagne, Argentine, Australie, Belgique, Brésil, Canada, Chine, Danemark, Espagne, États-Unis, Finlande, Grande-Bretagne, Grèce, Inde, Indonésie, Iran, Israël, Italie, Lituanie, Madagascar, Malaisie, Malte, Maroc, Mauritanie, Mexique, Norvège, Nouvelle-Zélande, Pays-Bas, Portugal, République Tchèque, Sénégal, Serbie, Singapour, Suisse, Tunisie, Ukraine.
 

> Lire les cadavres exquis MÉTROPOLITAINS composés

> PARTICIPEZ AU JEU LITTÉRAIRE DES CADAVRES EXQUIS MÉTROPOLITAINS

QUELQUES EXEMPLES

Mes pieds couraient, un brin d'herbe sautait
Je sentais sa fraîcheur verte sur ma cheville
Comme la morsure de la menthe
Griffure de l'amante, blessure de la mante
Religieuse ça va de soi dangereusement goulue
Crémeuse débordante de lave ou Etna hanté ?

Son cœur tressauta doucement
Au rythme des sablières vaguement silencieuse
Tel un pas de deux feutré sinuant dans l'écume
Nous voilà emportés dans les lambeaux de brume
Égarés ou isolés comme les astres
Nous étincelons quelquefois au firmament

Il y a un aquarium d'yeux dans ton alcôve
Où les paupières de soie les gardent closes
Dans une pouponnière de chrysalides en devenir
S'inventaient les rêves de ceux qui ne pouvaient
Ni jouir de leurs plaisirs ni crier leur haine
La parole est toujours reine-claude si sereine

Qu'est-ce qu'un humain-crapahuteur-du-ciel ?
Un funambule des rêves esprit libre et coquin
Il tangue sur son fil entre la Lune et Mars
Comme un navire perdu dans l'espace
Défragmenté d'un temps imparfait
Bref, un fragment de vie parfait !

La nuit n'est jamais complète
Dans un demi-sommeil
D'une main il attrape le plus gros des nuages
L'étira un peu plus
Telle une longue mèche de cheveux blond soyeux
Esquissant un baiser cotonneux

Dehors le blanc brûle les pupilles
Et le vent s'amuse avec tes cheveux
Car le vent oisif ne sait pas jouer aux cartes
Et l'oie non plus d'ailleurs ne sait pas
En case 42, l'oie retrouve le labyrinthe
Soudain, un sursaut. Mais quel rêve bizarre !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres